Sur la route du bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur la route du bois

Message  em0-r0iine le Lun 24 Mar - 16:00

Je précise que cet écrit n'a rien de "suspect" par rapport au titre c'est juste que "sur la route de la forêt" ça ne me plaisait pas ^^




Sans la mélodie, le texte perd tout son sens.
A écouter:Yann Tiersen "summer 78"
http://fr.youtube.com/watch?v=Vc3_ICii3f4&feature=related





Elle s'enfonçait dans la forêt, les arbres recouvraient son âme qui s'assombrissait au fil des kilomètres.
Ses yeux ne fixaient plus les bornes blanches devenues grisâtres au milieu de la route.
Elle roulait, ne savait pas où elle allait mais s'enfuyait comme pour ne plus avoir mal. Les quelques rayons de lune qu'elle apercevait entre les fines branches des arbres qui l'entouraient, laissaient présager quelques chose de mauvais.
Dans l'autoradio toujours ses mêmes notes jouées sur le piano. A chaque touches qui s'abaissait son cœur devenait plus lourd, trop pesant, il l'emportait loin.
Elle n'avait même plus le réflexe de jeter un coup d'œil au rétroviseur pour regarder la banquette arrière, se rassurer et confirmer que toutes ces légendes urbaines étaient pure invention. Non à présent elle s'en fichait. La nuit passait à travers elle, lui criait de rester et de s'accrocher aux dernières choses qui la sauveraient mais elle ne l'écoutait pas et filait à toute vitesse sur la route du bois. Elle oubliait, avait perdu la notion du temps et de l'espace, elle ignorait que cela faisait bientôt deux heures qu'elle s'agrippait à son volant, qu'elle y plantait ses ongles couverts de vernis écaillé, elle s'y accrochait comme s'il représentait le peu de vie qui lui restait sur cette Terre trop grande, trop complexe. Son chemisier mal boutonné se remplissait un peu plus de ses larmes noires qui dévalaient ses joues à folle allure puis venaient s'écraser contre le fin tissus qui recouvrait sa peau froide.
Elle n'avait pas eu le temps de se rhabiller correctement, la honte, les remords, les regrets, la rongeait.
Elle n'aurait pas dû céder aux tentations et briser une amitié qui était tout pour elle.
Elle n'aurait pas dû céder à ce garçon éphémère qui ne lui procura que trop peu de plaisir.
Mais elle l'avait fait, avait choisi de noyer son cœur dans une flaque d'eau juste assez profonde pour y perdre pied.
Elle roulait, continuait sans cesse, les notes de piano accentuait sa douleur à présent immortelle, elle pleurait pour effacer ce qu'elle venait de faire. Il pleuvait en cette nuit de la même couleur que l'infini.
Et les gouttes sur le pare-brise qui venaient s'écraser cruellement, se jetaient contre la voiture, venaient se tuer après leur
courte virée entre le ciel et la terre. Elles dégoulinaient le long de la vitre laissant une petite marque, une empreinte qu'une autre goutte viendrait remplacer.
La violence à laquelle cette pluie battante tombait au milieu de la nuit martelait son cœur et lui rappelaitqu'elle ne vivait plus, et qu'elle venait de consumer la seule chose d'encore sain et pure qu'il lui restait. Elle roulait, roulait, les arbres continuaient de la border, ils s'approchaient de plus en plus comme pour la bercer et l'endormir, elle se laissait prendre au jeu.
Son pied trop lourd accélérait, c'était comme si la pédale c'était bloquée, elle ne voulait pas freiner, seule sur la route du bois, elle
continuait sur sa lancée désespérée. C'est alors qu'elle se rendait compte que la fin du bois était proche, les arbres se détachaient, la délaissaient, le léger souffle de vent faisait danser les branches qui la saluaient comme pour la remercier de ce voyage morbide.
Elle ne voulait pas continuer, ses arbres étaient sa sécurité, elle ne voulait plus rouler, mais son pied ne lâchait pas la pédale, il devenait toujours un peu plus lourd. La dernière note de piano et la dernière goutte de pluie venaient d'érafler son cœur enragé, un peu trop enivré. Elle continua sur la route du bois, alla se tuer contre le dernier arbre.
On dit que la route était trop glissante, que la voiture a dérapé, et que la jeune conductrice un peu trop désespérée se donna la
mort pour mieux échapper à ce destin qui l'attendait au bout de la
route du bois.


Dernière édition par em0-r0iine le Lun 24 Mar - 20:26, édité 1 fois
avatar
em0-r0iine
Graine de star
Graine de star

Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Localisation : J'aurais bien envie de répondre "dans ton cul" mais tu l'aurais senti xD
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du bois

Message  ¤ Kill-Nevada-Hotel ¤ le Lun 24 Mar - 19:10

Bon ok ça c'est fait ...
Putain ça faisait longtemps que tu ne m'avais pas arraché de larmes ... Oui bon bah ça va arrête de te marrer, enlève ce sourire de vainqueur sur tes lèvres, c'est pas drôle je chiale comme une madeleine

Spoiler:
J'aimerais vraiment que quelqu'un m'éclaircisse et me dise pourquoi on dit "pleurer comme une madeleine" ... Ca m'énerve xD

C'était vraiment trop beau, les mots super bien choisi, ça faisait comme une formule magique (enfin c'est de la magie noir quand on voit la fin xD) ... Alala je me serais presque cru perdue dans la forêt au Portugal pendant les vacances, sauf que moi je me plante pas contre un sapin avec le tracteur du grand-père xD
Ouai ouai même avc les yeux remplis de larmes j'arrive à faire de l'humour ... Un peu naze oui je sais ^^

Enfin bref tout ça pour dire que j'ai trooooooooop adoré, que j'aime toujours autant ta façon de m'embarquer avec tes mots ... J'en boufferais jusqu'à la fin si c'est possible =D
avatar
¤ Kill-Nevada-Hotel ¤
Petit Padawan
Petit Padawan

Féminin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Localisation : Ici et là ça dépend l'humeur xD
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcfly-fan-addict.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du bois

Message  em0-r0iine le Lun 24 Mar - 20:01

Merchi * sourire de vainqueur comme tu dis*
Je t'imagines trop sur la traceur avec le chapeau de paille mdr!!
avatar
em0-r0iine
Graine de star
Graine de star

Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Localisation : J'aurais bien envie de répondre "dans ton cul" mais tu l'aurais senti xD
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du bois

Message  ¤ Kill-Nevada-Hotel ¤ le Lun 24 Mar - 20:05

Non non imagine pas ça c'est trop la honte mdr
Bon ok va y imagine mai juste pour cette fois alors ^^ *heureusement que t'as pas de photos à l'appuie xD*
avatar
¤ Kill-Nevada-Hotel ¤
Petit Padawan
Petit Padawan

Féminin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Localisation : Ici et là ça dépend l'humeur xD
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcfly-fan-addict.forumperso.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du bois

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum